En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Citations avec jeu

  jeu

nom masculin

(latin jocus, plaisanterie)



  • François Andrieux (Strasbourg 1759-Paris 1833)
    Ce sont là jeux de prince :
    On respecte un moulin ; on vole une province.

    Le Meunier sans souci
  • Georges Bataille (Billom 1897-Paris 1962)
    Ce que l'art est tout d'abord, et ce qu'il demeure avant tout, est un jeu.
    Lascaux ou la naissance de l'art , Skira
  • Roger Caillois (Reims 1913-Paris 1978)
    Académie fran¸aise, 1971
    Le jeu n'a pas d'autre sens que lui-même.
    Les Jeux et les hommes , Gallimard
  • Jean Genet (Paris 1910-Paris 1986)
    Créer n'est pas un jeu quelque peu frivole. Le créateur s'est engagé dans une aventure effrayante qui est d'assumer soi-même jusqu'au bout les périls risqués par ses créatures.
    Journal du voleur , Gallimard
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Le bonhomme disait : Ce sont là jeux de prince.
    Fables, le Jardinier et son Seigneur
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Les jeux des enfants ne sont pas des jeux, et les faut juger en eux comme leurs plus sérieuses actions.
    Essais, I, 23
  • Charles Perrault (Paris 1628-Paris 1703)
    C'est le vrai droit du jeu de tromper le trompeur.
    Fables, le Chien, le Coq et le Renard