En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Expressions avec jaune

 jaune

adjectif

(latin galbinus)



  • Être jaune comme un citron, comme un coing,

    avoir le teint jaune.
  • Maillot jaune,

    dans le Tour de France cycliste, premier du classement général, qui porte traditionnellement (depuis 1919) un maillot de cette couleur.
  • Métal jaune,

    or.
  • Péril jaune,

    menace que ferait peser l'Asie sur les autres continents en raison du nombre de ses habitants.
Anatomie
  • Ligaments jaunes,

    ligaments épais qui relient entre elles les lames des vertèbres voisines.
Biologie
  • Corps jaune,

    masse cicatricielle qui se forme dans l'ovaire à la place du follicule de De Graaf après sa rupture et la libération de l'ovule. (Le corps jaune est la partie de l'ovaire qui sécrète la progestérone. Lorsque l'ovule est fécondé, il continue à se développer chez la femme jusqu'à la fin du 6e mois et persiste pendant presque toute la durée de la grossesse. Si l'ovule n'est pas fécondé, il se résorbe.)
Histoire
  • Syndicats jaunes,

    organisations syndicales apparues en 1899 et en 1900, à Montceau-les-Mines et au Creusot, en vue de lutter contre les syndicats ouvriers.
Œnologie
  • Vin jaune,

    vin du Jura vieilli en fût et qui « prend le jaune » grâce au développement à sa surface d'une levure.
Pathologie
  • Fièvre jaune,

    arbovirose grave qui tire son nom de l'existence constante d'une atteinte hépatique responsable d'un ictère (ou jaunisse).