En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Citations avec français

  français

nom masculin



  • Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux (Paris 1636-Paris 1711)
    Le latin dans les mots brave l'honnêteté,
    Mais le lecteur français veut être respecté.

    L'Art poétique
  • Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux (Paris 1636-Paris 1711)
    Surtout qu'en vos écrits la langue révérée
    Dans vos plus grands excès vous soit toujours sacrée.

    L'Art poétique
  • Albert Camus (Mondovi, aujourd'hui Deraan, Algérie, 1913-Villeblevin, Yonne, 1960)
    Oui, j'ai une patrie : la langue française.
    Carnets , Gallimard
  • Paul Claudel (Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955)
    La langue française est le produit, en même temps que le document, le plus parfait de notre tradition nationale.
    L'Oiseau noir dans le soleil levant , Gallimard
  • Jean Commerson (Paris 1802-Paris 1879)
    Ceux qui écrivent le français sans savoir leur langue n'en ont que plus de mérite.
    Pensées d'un emballeur
  • Antoine Rivaroli, dit le Comte de Rivarol (Bagnols-sur-Cèze 1753-Berlin 1801)
    Ce qui n'est pas clair n'est pas français.
    Discours sur l'universalité de la langue française
  • Antoine Rivaroli, dit le Comte de Rivarol (Bagnols-sur-Cèze 1753-Berlin 1801)
    Elle* est de toutes les langues la seule qui ait une probité attachée à son génie.
    Discours sur l'universalité de la langue française
    *la langue française
  • Paul Valéry (Sète 1871-Paris 1945)
    Écrire purement en français, c'est un soin et un amusement qui récompense quelque peu l'ennui d'écrire.
    Choses tues , Gallimard
  • François de Malherbe (Caen 1555-Paris 1628)
    Je défendrai jusqu'à la mort la pureté de la langue française.
    Commentaire
    Réponse de Malherbe sur son lit de mort à son confesseur, qui s'étonnait de le voir, en un pareil moment, reprendre une servante qui avait laissé échapper un solécisme.
  • Charles Dickens (Portsmouth 1812-Gadshill, près de Rochester, 1870)
    La difficulté d'écrire l'anglais m'est extrêmement ennuyeuse. Ah, mon Dieu ! si l'on pouvait toujours écrire cette belle langue de France !
    Lettre à John Foster, 7 juillet 1850
    Commentaire
    Lettre écrite en français.
  • Laurence Sterne (Clonmel, Irlande, 1713-Londres 1768)
    Tant pis et tant mieux étant les deux grands pivots de la conversation française, un étranger ferait bien de se mettre au fait de leur emploi avant d'arriver à Paris.
    Le Voyage sentimental
    Tant pis, and tant mieux, being two of the great hinges of French conversation, a stranger would do well to set himself right in the use of them, before he gets to Paris.
    A Sentimental Journey