En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Citations avec fable

  fable

nom féminin

(latin fabula)



  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Si Peau-d'Âne m'était conté
    J'y prendrais un plaisir extrême.

    Fables, le Pouvoir des fables (À M. de Barillon)
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Les fables de La Fontaine sont plutôt la philosophie dure, froide et égoïste d'un vieillard que la philosophie aimante, généreuse, naïve et bonne d'un enfant. C'est du fiel.
    Les Méditations, préface
  • Marcel Proust (Paris 1871-Paris 1922)
    [ ] La vie en changeant fait des réalités avec nos fables.
    À la recherche du temps perdu, la Prisonnière , Gallimard
  • Paul Raynal (Narbonne 1885-Paris 1971)
    La Fable est le ciel de l'Histoire.
    Napoléon unique , Stock
  • Jean-Jacques Rousseau (Genève 1712-Ermenonville, 1778)
    On fait apprendre les fables de La Fontaine à tous les enfants, et il n'y en a pas un seul qui les entende. Quand ils les entendraient, ce serait encore pis ; car la morale en est tellement mêlée et si disproportionnée à leur âge, qu'elle les porterait plus au vice qu'à la vertu.
    Émile ou De l'éducation