En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Accords et difficultés de corsaire

 corsaire

nom masculin

(italien corsaro, du latin cursus, course)



Sens
Ne pas confondre ces deux mots souvent employés l'un pour l'autre.
  1. Corsaire n.m. = capitaine ou marin d'un navire n'appartenant pas à la marine de guerre, mais habilité par son gouvernement à capturer des bâtiments ennemis (XVe - XIXe s.) ; un tel navire.
  2. Pirate n.m. = bandit qui parcourt les mers pour se livrer au pillage.
    remarque
    Un corsaire agissait en vertu de lettres de course délivrées par son gouvernement. Véritable entrepreneur en guerre maritime, il jouissait en France de la considération publique, à l'égal au moins des autres capitaines ou armateurs. S'il était pris, il était traité comme un prisonnier, avec les égards dus à un commandant de navire. Le pirate, qui se livrait à des exactions aussi bien en temps de paix qu'en temps de guerre, n'était qu'un malfaiteur et il était traité comme tel s'il était capturé.