En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Expressions avec corps

 corps

nom masculin

(latin corpus)



  • À corps perdu,

    au mépris du danger ; impétueusement, sans précaution.
  • Avoir du corps,

    en parlant d'un vin, donner une sensation de plénitude résultant d'un ensemble de qualités ; en parlant d'un tissu, avoir de l'épaisseur, de la solidité.
  • Corps à corps,

    au contact immédiat de l'adversaire ; en abordant directement, résolument quelqu'un ou quelque chose.
  • Corps des fractions de l'anneau ℤ,

    corps ℚ des rationnels. (→ ℚ.)
  • Corps et âme,

    tout entier, sans réserve.
  • Corps et biens,

    les personnes comme les biens matériels.
  • Corps étranger,

    substance ou objet se trouvant indûment dans un organe, un orifice ou un conduit du corps humain.
  • Corps sans âme,

    corps privé de vie ; ce qui est dépourvu de l'élément moteur qui lui donne un sens.
  • Donner corps à,

    donner une réalité à ce qui n'était qu'une idée, une possibilité, confirmer.
  • Esprit de corps,

    sentiment de solidarité qui unit les membres d'un groupe.
  • Faire corps avec,

    ne faire qu'un avec quelqu'un d'autre ; adhérer à quelque chose.
  • N'avoir rien dans le corps,

    être sans courage, sans force ; être à jeun.
  • Passer, marcher sur le corps de quelqu'un,

    le culbuter, le fouler aux pieds ; parvenir à ses fins sans ménager les personnes.
  • Prendre corps,

    prendre consistance, avoir un début de réalisation.
  • Près du corps,

    se dit d'un vêtement assez ajusté.
  • Tenir au corps,

    être nourrissant, en parlant d'un aliment.
  • Familier.

    Travailler au corps,

    frapper son adversaire à la poitrine et au buste (à la boxe) ; entreprendre quelqu'un avec persévérance pour l'amener à accepter quelque chose.
Algèbre
  • Corps commutatif,

    corps dont la loi multiplicative est commutative.
Architecture
  • Corps central ou principal,

    partie principale, par opposition aux ailes, aux pavillons.
  • Corps de logis,

    corps de bâtiment servant à l'habitation.
Architecture et Arts décoratifs
  • Corps de moulures,

    moulure à profil complexe, analysable comme la composition de plusieurs moulures élémentaires.
Bâtiment
  • Corps creux,

    élément moulé alvéolaire, en brique, béton, etc., employé pour un mur porteur (parpaing, brique creuse), en enrobage d'une ossature métallique ou entre les poutrelles d'un plancher (hourdis).
  • Corps d'état ou corps de métier,

    chacun des métiers du bâtiment.
Chemin de fer
  • Corps d'essieu,

    partie de l'essieu monté sur laquelle sont calées les roues et qui comporte deux zones tournées et polies constituant les fusées.
Droit
  • Assurance sur corps,

    assurance maritime qui couvre le navire et ses accessoires à l'exclusion des marchandises transportées, en cas de perte ou d'avarie ou de dommages causés aux tiers.
  • Corps de fonctionnaires,

    ensemble de fonctionnaires soumis au même statut particulier et ayant vocation aux mêmes grades de la hiérarchie et aux mêmes emplois.
  • Corps de preuves,

    ensembles de preuves.
  • Corps diplomatique,

    ensemble des représentants des puissances étrangères auprès d'un gouvernement.
  • Grands corps de l'État,

    ensemble des fonctionnaires supérieurs n'appartenant pas aux administrations centrales et recrutés par la voie de l'E.N.A.
  • Ordonnance de prise de corps,

    disposition par laquelle, dans l'arrêt de mise en accusation, la chambre d'accusation ordonne que l'accusé soit détenu et au besoin arrêté.
Féodalité
  • Homme de corps,

    personne soumise à la mainmorte.
Histoire
  • Corps de ville ou corps municipal,

    ensemble des administrateurs d'une ville.
  • Corps législatif,

    nom donné par diverses constitutions à la Chambre des députés.
Imprimerie
  • Corps d'un caractère,

    espace vertical occupé par une ligne formée de caractères de ce type. (Le corps est l'espace séparant l'extrémité supérieure d'une lettre montante [l, b, d…] de l'extrémité inférieure d'une lettre descendante [p, q, g…]. La force de corps est exprimée en mesures typographiques.)
Militaire
  • Chef de corps,

    officier (colonel, lieutenant-colonel, chef de bataillon) commandant une unité formant corps.
  • Corps aérien,

    réunion, sous un même commandement, de plusieurs grandes unités aériennes ainsi que des éléments nécessaires à leur mise en œuvre.
  • Corps d'armée (C.A.),

    grande unité militaire disposant à la fois de formations de combat, de services et de réserves lui permettant, sur le plan tactique, de mener une opération de bout en bout.
  • Corps de cavalerie, corps blindé,

    groupement temporaire ou permanent de grandes unités, à base de cavalerie ou d'engins blindés.
  • Corps de garde,

    troupe assurant la garde d'un bâtiment militaire ; local assigné à cette troupe.
  • Corps de troupes,

    unité organique d'une arme ou d'un service, constituée de façon permanente et dotée des moyens nécessaires pour s'administrer de façon indépendante.
  • Corps expéditionnaire,

    corps constitué spécialement pour mener une expédition lointaine.
  • Corps franc,

    formation ancienne de volontaires levée pendant une guerre dans des circonstances exceptionnelles ; aujourd'hui, troupe de faible effectif, spécialisée dans des opérations de combat particulièrement délicates ; formations de volontaires allemands au lendemain de la Première Guerre mondiale.
  • Corps techniques et administratifs des armées,

    corps composés d'officiers assurant des fonctions techniques et administratives d'encadrement dans leurs différents corps de rattachement.
Mines
  • Corps minéralisé,

    partie de gisement dans laquelle la minéralisation est à peu près continue.
Mobilier et décoration
  • Meuble à deux ou plusieurs corps,

    meuble composé de parties superposées (armoires du xvie s., buffets, etc.).
Philosophie
  • Corps propre,

    pour la phénoménologie, ensemble des rapports vécus par le sujet avec son corps, aux termes desquels celui-ci peut être vécu comme objet par lui.
Physique
  • Corps noir,

    corps absorbant toutes les radiations qu'il reçoit. (Il s'agit d'une idéalisation utilisée en thermodynamique pour décrire le rayonnement électromagnétique de la matière dû aux seuls effets thermiques.)
  • Mouvement de n corps,

    problème de mécanique céleste consistant à déterminer le mouvement de n objets s'attirant mutuellement par des forces de gravitation.
Politique
  • Corps électoral,

    l'ensemble des électeurs.
  • Corps politique,

    ensemble des citoyens considérés dans l'exercice de leurs droits politiques.
Psychanalyse
  • Image du corps,

    représentation inconsciente du corps liée au développement narcissique du sujet.
Reliure
  • Corps d'ouvrage,

    résultat de l'ensemble des opérations effectuées après la couture des cahiers et avant la couvrure.