En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Citations avec christianisme

  christianisme

nom masculin

(latin ecclésiastique christianismus, du grec khristianismos)



  • Léon Bloy (Périgueux 1846-Bourg-la-Reine 1917)
    Tout chrétien sans héroïsme est un porc.
    Quatre Ans de captivité à Cochons-sur-Marne , Mercure de France
  • François René, vicomte de Chateaubriand (Saint-Malo 1768-Paris 1848)
    Il a fallu que le christianisme vînt chasser ce peuple de faunes, de satyres et de nymphes, pour rendre aux grottes leur silence et aux bois leur rêverie.
    Génie du christianisme
  • Bernard Le Bovier de Fontenelle (Rouen 1657-Paris 1757)
    On est surpris et peut-être fâché de se voir conduit par la seule philosophie aux plus rigoureuses obligations du christianisme ; on croit communément pouvoir être philosophe à meilleur marché.
    Éloges des académiciens
  • Anatole François Thibault, dit Anatole France (Paris 1844-La Béchellerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 1924)
    Académie fran¸aise, 1896
    Le christianisme a beaucoup fait pour l'amour en en faisant un péché.
    Le Jardin d'Épicure , Calmann-Lévy
  • Remy de Gourmont (Bazoches-au-Houlme, Orne, 1858-Paris 1915)
    La civilisation, c'est la culture de tout ce que le christianisme appelle vice, frivolité, plaisirs, jeux, affaires et choses temporelles, biens de ce monde, etc.
    Promenades philosophiques , Mercure de France
  • comte Joseph de Maistre (Chambéry 1753-Turin 1821)
    Le christianisme a été prêché par des ignorants et cru par des savants, et c'est en quoi il ne ressemble à rien de connu.
    Considérations sur la France
  • comte Joseph de Maistre (Chambéry 1753-Turin 1821)
    Jamais le christianisme, si vous y regardez de près, ne vous paraîtra plus sublime, plus digne de Dieu, et plus fait pour l'homme qu'à la guerre.
    Les Soirées de Saint-Pétersbourg
  • André Malraux (Paris 1901-Créteil 1976)
    Le coup d'état du christianisme, c'est d'avoir installé la fatalité dans l'homme. De l'avoir fondée sur notre nature.
    Les Noyers de l'Altenburg , Gallimard
  • François Mauriac (Bordeaux 1885-Paris 1970)
    Académie fran¸aise, 1933
    Le christianisme ne souffre pas les curs médiocres. L'entre-deux ne vaut rien.
    Dieu et Mammon , Le Capitole
  • Emmanuel Mounier (Grenoble 1905-Châtenay-Malabry 1950)
    Pour ceux d'entre nous qui sont chrétiens, une voix familière leur répète de l'aube au crépuscule : Ne faites pas les malins .
    In revue Esprit mars 1950
  • Blaise Pascal (Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662)
    Soumission et usage de la raison, en quoi consiste le vrai christianisme.
    Pensées, 269
    Commentaire
    Chaque citation des Pensées
    porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg - laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue - le fragment d'où la citation est tirée.
  • Alfred, comte de Vigny (Loches 1797-Paris 1863)
    La perfection de Bouddha est plus belle que celle du christianisme parce qu'elle est plus désintéressée.
    Journal d'un poète
  • Alfred, comte de Vigny (Loches 1797-Paris 1863)
    Le christianisme est un caméléon éternel, il se transforme sans cesse.
    Journal d'un poète
  • Lev [en fran¸ais Léon] Nikolaïevitch, comte Tolstoï (Iasnaïa Poliana, gouvernement de Toula, 1828-Astapovo, gouvernement de Riazan, 1910)
    Le christianisme dans sa véritable signification détruit l'État.
    En quoi consiste ma foi
  • Lev [en fran¸ais Léon] Nikolaïevitch, comte Tolstoï (Iasnaïa Poliana, gouvernement de Toula, 1828-Astapovo, gouvernement de Riazan, 1910)
    Les vrais chrétiens doivent refuser de se soumettre au service militaire.
    Les temps sont proches