En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Expressions avec chien

 chien

nom masculin

(latin canis)



  • À la chien,

    se dit d'une coiffure dans laquelle les cheveux retombent sur le front.
  • Familier.

    Arriver comme un chien dans un jeu de quilles,

    arriver fort mal.
  • Familier.

    Avoir du chien,

    avoir de l'élégance, de la séduction, du caractère, un charme un peu provocant, surtout en parlant des femmes.
  • Ce n'est pas fait pour les chiens,

    il faut y recourir, s'en servir à l'occasion.
  • Chien de garde,

    personne défendant avec ardeur les intérêts de quelqu'un, d'un groupe.
  • Familier.

    Chien de quartier, de caserne,

    adjudant.
  • Familier.

    Chien du commissaire (de police),

    son secrétaire.
  • Chien japonais,

    chien de chasse répandu au Japon.
  • Familier.

    Chiens écrasés,

    rubrique d'un journal consacrée à la collecte des petits faits divers.
  • Comme un chien,

    le plus mal possible, dans les pires conditions.
  • Comme un jeune chien,

    de façon étourdie.
  • Coup de chien,

    tempête subite ; événement inattendu qui frappe brutalement.
  • En chien de fusil,

    couché en repliant les jambes.
  • Entre chien et loup,

    à la tombée du jour, au moment où on ne distingue plus les détails.
  • Être comme chien et chat,

    se chamailler sans cesse.
  • Être d'une humeur de chien,

    de très mauvaise humeur.
  • Garder, réserver à quelqu'un un chien de sa chienne,

    déclarer qu'on se vengera, être très rancunier.
  • Mal de chien,

    grand mal, difficulté extrême.
  • Mourir comme un chien,

    mourir dans l'abandon ou sans avoir reçu les sacrements de l'Église.
  • Familier.

    Ne pas attacher son chien avec des saucisses,

    être très regardant.
  • Ne pas donner sa part aux chiens,

    tenir beaucoup à sa part ou à ses prétentions sur quelque chose.
  • Ne pas être bon à jeter aux chiens,

    n'avoir aucun mérite.
  • Nom d'un chien !,

    juron familier.
  • Littéraire.

    Rompre les chiens,

    interrompre une conversation embarrassante.
  • Se regarder en chiens de faïence,

    se regarder l'un l'autre d'un œil fixe et irrité, en silence.
  • Vie de chien,

    existence dure et misérable.
Zoologie
  • Chien bleu, chien espagnol, chien de mer,

    noms usuels de divers requins.
  • Chien d'eau,

    nom usuel de l'hydrocyon.
  • Chien de prairie,

    rongeur des plaines d'Amérique du Nord, végétarien, vivant en colonies denses et dont le cri ressemble à un aboiement.