Double : Or : R. Mainaky - R. Subagja (Indon.) ; Argent : Cheah Soon Kit - Yap Kim Hock (Malais.) ; Bronze : S. Antonius - D. Kantono (Indon).

Dames

Simple : Or : Bang Soo Hyun (Corée du S.) ; Argent : M. Audina (Indon.) ; Bronze : S. Susanti (Indon.).

Double : Or : Ge Fei - Gu Jun (Chine) ; Argent : Gil Young Ah - Jang Hye Ock (Corée du S.) ; Bronze : Qin Yiyuan - Tang Yongshu (Chine).

Double mixte : Or : Corée du Sud ; Argent : Corée du Sud ; Bronze : Chine.

Base-ball

Invaincue depuis 142 rencontres, l'équipe cubaine a confirmé sa suprématie sur le base-ball amateur. Au pays de Fidel Castro, ce sport est roi. Privés de leurs joueurs professionnels, les États-Unis ont été écartés de la finale par l'équipe du Japon.

Or : Cuba.

Argent : Japon.

Bronze : États-Unis.

Finale : Cuba b. Japon 13-9.

Basket

À Barcelone, la Dream Team avait suscité un engouement exceptionnel. Pour la première fois, les meilleurs basketteurs de la planète, les professionnels américains, participaient aux jeux Olympiques. Les coéquipiers de Michael Jordan avaient remporté le titre tout en assurant le spectacle. Quatre ans après, les basketteurs estampillés NBA (le championnat américain) ont déçu leurs supporters. Visiblement peu motivés et vraisemblablement fatigués par une interminable saison nationale, les partenaires de Shaquille O'Neal ont aligné de poussives victoires. En finale, ils ont été sérieusement malmenés par une excellente équipe yougoslave, qui n'était menée que de 5 points à la mi-temps. Si la marge de sécurité des Américains reste considérable, elle n'est plus ce qu'elle était à Barcelone. Sacrés champions d'Europe en 1995, les Yougoslaves s'affirment comme les dauphins des Américains sur la scène internationale. Comme à Barcelone, les Lituaniens ont enlevé la médaille de bronze face à une équipe australienne en progrès. Chez les dames, les Américaines n'ont jamais tremblé, mais, à l'inverse de leurs compatriotes masculins, elles ont souvent enthousiasmé le public d'Atlanta.

Messieurs

Finale : États-Unis b. Yougoslavie 95-69.

Finale 3e place : Lituanie b. Australie 80-74.

Dames

Finale : États-Unis b. Brésil 111-87.

Finale 3e place : Australie b. Ukraine 66-56.

Boxe

Cuba, première puissance mondiale sur le ring

Avec 7 médailles (4 or, 3 argent), les Cubains restent les meilleurs boxeurs amateurs de la planète. Néanmoins, ils enregistrent une baisse de leurs performances par rapport aux Jeux de Barcelone (7 titres olympiques). Cette baisse ne profite pourtant pas aux boxeurs américains, dont la moisson est plutôt misérable (4 médailles de bronze, 1 d'or).

Côté français, on retiendra surtout le sentiment d'injustice qui a accompagné la disqualification de Christophe Mendy. En 1/4 de finale de la catégorie des lourds, les juges l'ont accusé, à tort semble-t-il, d'avoir porté un coup bas (sous la ceinture) à son adversaire. Dommage, C. Mendy, de l'avis général, était le meilleur boxeur de sa catégorie.

Mi-mouches (– 48 kg) : Or : D. P. Bojilov (Bulg.) ; Argent : M. Velasco (Phil.) ; Bronze : O. Kiryukhin (Ukr.) ; R. Lozano (Esp.).

Mouches (– 51 kg) : Or : M. Romero (Cuba) ; Argent : B. Dzumadilov (Kazakh.) ; Bronze : A. Pakeev (Russie) ; Z. Lunka (All.).

Coqs (– 54 kg) : Or : I. Kovacs (Hongr.) ; Argent : A. Mesa (Cuba) ; Bronze : R. Malakhbekov (Russie) ; V. Khadpo (Thaïl.).

Plumes (– 57 kg) : Or : S. Kamsing (Thaïl.) ; Argent : S. Todorov (Bulg) ; Bronze : P. Chacon (Argent.) ; F. Mayweather (É-U).

Légers (– 60 kg) : Or : H. Soltani (Alg.) ; Argent : T. Tontchev (Bulg.) ; Bronze : T. Cauthen (É-U) ; L. Doroftei (Roum.).

Super-légers (– 63,5 kg) : Or : H. Vincent (Cuba) ; Argent : O. Urkal (All.) ; Bronze : B. Niyazymbetov (Kazakh.) ; F. Missaoui (Tun.).

Welters (– 67 kg) : Or : O. Saitov (Russie) ; Argent : J. Hernandez (Cuba) ; Bronze : M. Simion (Roum.) ; D. Santos (Porto Rico).

Super-welters (– 71 kg) : Or : D. Reid (É-U) ; Argent : A. Duvergel (Cuba) ; Bronze : K. Tulaganov (Ouzbék.) ; E. Ibzaimov (Kazakh).

Moyens (– 75 kg) : Or : A. Hernandez (Cuba) ; Argent : M. Beyleroglu (Turq.) ; Bronze : M. Bahari (Alg.) ; R. Wells (É-U).