Déjà, le 20 novembre 1970, après dix-neuf rejets consécutifs depuis 1950, l'Assemblée générale a, pour la première fois, voté son admission par 51 voix contre 49 et 25 abstentions. Résultat encore insuffisant, provisoirement ; la décision jugée importante exigeant une majorité des deux tiers. Cependant, en mai 1971, l'un des deux candidats déclarés à la succession du secrétaire général U Thant, le délégué finlandais Max Jakobson, déclarait : « La Chine populaire pourrait être admise à l'ONU dès cette année. »

Retour

Cette normalisation extérieure spectaculaire n'empêche pas Mao de poursuivre la normalisation intérieure amorcée l'année précédente. Remodelé par lui-même à l'occasion du 9e Congrès d'avril 1969, le Parti communiste prend peu à peu les leviers de commande : à partir de décembre 1970, les Comités révolutionnaires sont remplacés par des Comités du Parti, installés, dès le printemps, dans plus de la moitié des vingt-neuf provinces.

Retour aux normes, aussi, pour les jeunes triés sur le volet. Dissoute depuis le début de la Révolution culturelle, la Ligue de la jeunesse communiste est reconstituée. Après une interruption équivalente et une succession d'expériences, les universités, profondément réformées, sont rouvertes. Notamment, à Pékin, les sections scientifiques et techniques de l'université de Tsing-Hua, où l'on n'entre, sur proposition de ses camarades, qu'après deux années de travail manuel à l'usine ou à la terre.

Élections

Le gouvernement restructuré, on n'attend plus que la convocation de l'Assemblée nationale populaire proposée par le Comité central en septembre 1970 et annoncée pour 1971 par les éditoriaux de la presse, le 1er janvier. Bien qu'élue pour quatre années, en temps normal, cette Assemblée, qui n'a pas été convoquée depuis l'hiver 1964-65, doit élire les nouveaux dirigeants du pays après la destitution du président Liou Shao-shi, qui n'a pas été remplacé. Le nom de Mao Tsé-toung s'impose. À moins qu'un titre nouveau ne soit créé pour lui, placé à la tête d'une présidence collégiale.

La normalisation parait si bien engagée que, pour la première fois depuis 1958, des statistiques économiques officielles sont données par Chou En-lai lui-même et aussitôt contestées par les experts internationaux, qui se jettent sur cette rare aubaine et soulignent les retards considérables de la production par rapport aux anciennes prévisions. Cela ne semble pas entamer l'optimisme du Premier ministre, qui révèle, du même coup, la fin d'un troisième plan quinquennal aux objectifs atteints et le lancement d'un quatrième plan en 1971.

La Chine populaire semble aujourd'hui se sentir assez forte pour desserrer sa garde. Notamment pour libérer une dizaine d'étrangers accusés d'espionnage : plusieurs Anglais, un Italien et un évêque américain presque octogénaire, Mgr James Walsh, incarcéré depuis douze ans.

Quant à la santé du président Mao Tsé-toung, entré dans sa soixante-dix-huitième année, un cliché largement diffusé semble prouver qu'elle est bonne, ainsi que l'affirment les personnalités qu'il a reçues : le jour de la fête nationale du 1er octobre, sur le balcon de la place Tien-An men, il fume un cigare.

Chypre

640 000. 69. 1,1 %.
Économie. PNB (68) 704. Production (66) : A 21 % + I 29 % + S 50 %. Énerg. (*68) : 1 297. C.E. (68) : 20 %.
Transports. (*68) : 42 400 + 13 500.  :770 000 tjb. (*68) : 65 165 000 pass./km.
Information. (67) : 8 quotidiens ; tirage global : 63 000. (67) : 88 000 fauteuils ; fréquentation : 8,3 M. (68) : 33 396.
Santé (67). 450.
Éducation (67). Prim. : 72 394. Sec. et techn. : 35 609. Sup. : 339.
Institutions. République indépendante le 16 août 1960. Président de la République : Mgr Makarios (Grec), réélu le 25 février 1968. Vice-président : Dr Fazil Kutchuk (Turc). Les législatives du 5 juillet 1970 renforcent la position des extrémistes aux Parlements. Le 19 novembre, les auteurs de l'attentat contre Mgr Makarios sont condamnés à quatorze ans de prison.

Corée du Nord

13 300 000. 110. 2,5 %.
Institutions. République démocratique et populaire, proclamée le 8 septembre 1948. Constitution de 1948. Président du présidium : Choi Yong Kun. Secrétaire général du parti et Premier ministre : Kim Il-Sung.

Corée du Sud

32 418 000. 329. 2,50 %.
Économie. PNB (68) 194. Production (67) : A 13 % + I 19 % + S 68 %. Énerg. (*68) : 555. CE. (68) : 8 %.
Transports. (*68) : 10 590 M pass./km, 6 672 M t/km. (*68) : 33 100 + 47 800.  : 767 000 tjb. (*68) : 124 341 000 pass./km.
Information. (67) : 42 quotidiens ; tirage global : 2 243 000. (67) : *2 258 000. (68) : *95 000. (67) : 429 800 fauteuils ; fréquentation : 173,2 M. (68) : 489 912.
Santé (68). 12 912.
Éducation (67). Prim. : 5 382 500. Sec. et techn. : 1 375 019. Sup. : 170 941.
Institutions. République, proclamée le 15 août 1948. Constitution de 1962 amendée par référendum le 17 novembre 1969. Régime présidentiel. Président de la République et chef de l'exécutif : Park Chung Hee, réélu le 27 avril 1971. Premier ministre : Kim Chong Pil. Elections législatives du 25 mai 1971 : le parti gouvernemental conserve une faible majorité au Parlement.

Formose

13 800 000. 384. 2,9 %.
Économie. PNB (68) 312. Production (66) : A 26 % + I 27 % + S 47 %. Énerg. (*68) : 816. C.E. (68) : 20 %.
Transports. (*68) : 5 517 M pass./km, 2 710 M t/km. (*68) : 30 700 + 33 400.  : 962 000 tjb. (*68) : 344 248 000 pass./km.
Information. (63) : 32 quotidiens ; tirage global : 750 000. (67) : 1 402 000. (68) : 193 000. (67) : 734 000 fauteuils ; fréquentation : 868,1 M. (68) : 280 192.
Santé (67). 5 176. Mté inf. (67) : 20,6.
Éducation (67). Prim. : 2 348 218. Sec. et techn. : 785 313. Sup. : 138 613.
Institutions. République (réfugiée dans l'île de Taiwan [Formose] après la victoire communiste de 1949). Président de la République : Chang Kaï-chek (1er mars 1950). Premier ministre : Dr Yen Chia-kan.

Inde

550 400 000. 165. 2,5 %.
Économie. PNB (67) 80. Production (66) : A 48 % + I 20 % + S 32 %. Énerg. (*68) : 184. C.E. (67) : 4 %.
Transports. (67) : 107 513 M pass./km, 101 181 M t/km. (*68) : 505 200 + 455 100.  : 2 238 000 tjb. (*68) : 2 869 663 000 pass./km.
Information. (68) : 636 quotidiens ; tirage global : 6 982 000 pour 102 quotidiens. (68) : 9 275 000. (68) : 8 000. (68) : *3 500 000 fauteuils ; fréquentation : *1 879 M. (68) : 1 057 193.
Santé (66). 103 184.
Éducation. Prim. (65) : 49 639 000. Sec. et techn. (64) : 7 102 914. Sup. (65) : 1 093 654.
Institutions. République fédérale, indépendante le 26 janvier 1950. Constitution de 1950. Président de la République : Varahgiri Giri, élu le 16 août 1969, succède au Dr Zakir Hussein, décédé. Premier ministre : Mme Indira Gandhi.

Élections

Pour sortir de la crise politique qui l'oblige, depuis la scission du Congrès en 1969, à des alliances instables, le Premier ministre, Indira Gandhi, fait dissoudre la Chambre par le président de la République, V. Giri, en décembre 1970. Aux élections générales de mars 1971, marquées par une campagne violente par endroits (plusieurs candidats sont assassinés, notamment au Bengale), le Ruling Congress, fraction fidèle à I. Gandhi, obtient les deux tiers des sièges au Lok Sabha.

Socialisme

Jamais, depuis 1966 qu'elle est à la tête du gouvernement, la fille de Nehru n'aura eu si peu le temps de goûter un tel satisfecit populaire. Les millions de réfugiés venus du Bengale pakistanais créent une sorte de nouvelle affaire palestinienne à la frontière orientale de l'Inde.