Grande Encyclopédie Larousse 1971-1976Éd. 1971-1976
C

Chine (suite)

1925

janvier :

IVe Congrès du P. C. C., qui critique les projets de négociation de Sun avec les nordistes.

mars :

mort de Sun à Pékin.

30 mai :

mouvement de protestation contre les autorités britanniques, qui ont tiré sur la foule à Shanghai (Chang-hai). Il se transforme en grève nationale en juin et en juillet, en particulier à Shanghai (Chang-hai) et à Canton-Hongkong, où les piquets de grève constituent une ébauche de double pouvoir.

août :

assassinat à Canton de Liao Zhongkai (Leao Tchong-k’ai), successeur probable de Sun, par la droite du G. M. D. (K. M. T.). Wang Jingwei (Wang Tsing-wei) devient le dirigeant civil du G. M. D. et Jiang Jieshi (Tsiang Kiai-che ou, usuellement, Tchang Kaï-chek) son chef militaire.

1926

février :

le gouvernement de Canton étend son autorité à toute la province du Guangdong (Kouang-tong).

20 mars :

Jiang Jieshi (Tsiang Kiai-che) élimine par la force les communistes des postes dirigeants. Borodine ne réagit pas.

juillet :

départ de l’« expédition vers le Nord », dirigée contre les seigneurs de guerre. Le Yangzi (Yang-tseu) est atteint en cinq mois.

novembre :

le gouvernement national est transféré de Canton à Wuhan (Wou-han). À Moscou, au septième plénum du Komintern, Staline impose de continuer la collaboration avec le G. M. D. (K. M. T.).

1927

mars :

le gouvernement de Wuhan (Wou-han) cherche à restreindre les pouvoirs de Jiang (Tsiang) et nomme trois ministres communistes. Les communistes s’emparent de Shanghai (Chang-hai) et ouvrent la ville à Jiang (Tsiang), qui les fusille en masse (12 avr.).

avril :

Jiang (Tsiang) crée à Nankin son propre gouvernement contre celui de Wuhan (Wou-han), qui ne tardera pas à s’y rallier, après avoir chassé les communistes.

Manabendranath Roy remplace Borodine comme délégué du Komintern.

Li Yuying (Li Yü-ying), ancien fondateur du groupe anarchiste chinois de Paris et éminence grise de Jiang (Tsiang) pendant cette période, se rend à Pékin pour négocier avec Zhang Zuolin (Tchang Tso-lin), seigneur de guerre qui contrôle Pékin et la Mandchourie avec l’appui japonais.

28 avril :

Zhang (Tchang) met à sac l’ambassade soviétique et fait pendre une trentaine de communistes, dont Li Dazhao (Li Ta-tchao).

1er août :

à Nanchang (Nan-tch’ang), Ye Ting (Ye T’ing) et He Long (Ho Long) se mutinent contre leur chef Zhang Fakui (Tchang Fa-k’ouei). Cette date sera retenue par les communistes comme celle de la fondation de l’armée rouge.

août :

Chen Duxiu (Tch’en Tou-sieou) est relevé de ses fonctions et remplacé par Qu Qiubai (K’iu K’ieou-pai), formé à Moscou, comme secrétaire général.

septembre :

au Hunan (Hou-nan), échec des soulèvements paysans, mal coordonnés, connus sous le nom de « moisson d’automne ».

Les survivants et les rescapés de Nanchang (Nan-tch’ang) se regroupent dans les districts de Hailufeng (Hai-lou-feng), où se créent les premiers soviets chinois, ou se réfugient dans les monts du Jinggangshan (King-kang-chan) avec Mao Zedong (Mao Tsö-tong) qui a été démis de ses fonctions.

11-13 décembre :

Commune de Canton.

1928

avril :

Jiang (Tsiang) entame la deuxième « expédition vers le Nord ». Zhu De (Tchou Tö) et Lin Biao (Lin Piao) rejoignent Mao au Jinggangshan (King-kang-chan).

juin :

Jiang (Tsiang) s’empare de Pékin. Zhang Zuolin (Tchang Tso-lin) est abattu par les Japonais en Mandchourie.

juillet :

VIe Congrès du P. C. C., qui se tient à Moscou.

1929

mai :

révolte des généraux G. M. D. (K. M. T.) de la clique du Guangxi (Kouang-si) contre Jiang (Tsiang).

août :

Mao installe les soviets chinois du Jiangxi (Kiang-si).

novembre :

Chen Duxiu (Tch’en Tou-sieou), Peng Shuzhi (P’eng Chou-tchö) et Liu Renjing (Lieou Jen-king) sont exclus du P. C. C. et organisent une opposition proche des thèses de Trotski.

1930

mai :

Pavel Mif devient le délégué du Komintern en Chine.

juillet :

après une tentative ratée de prendre Changsha, Mao regagne le Jiangxi (Kiang-si).

décembre :

« incident de Futian » (Fou-t’ien) ; Liu Tiechao (Lieou T’ie-tch’ao), partisan de la « ligne de Li Lisan (Li Li-san) », qui vient d’être condamnée par Moscou, est éliminé avec plusieurs centaines de ses soldats au moment où Jiang (Tsiang) commence sa première « campagne d’anéantissement des communistes » au Jiangxi (Kiang-si).

1931

février-mai :

deuxième campagne d’anéantissement.

juin :

le secrétaire du P. C. C., Xiang Zhongfa (Hiang Tchong-fa), fusillé à Shanghai (Chang-hai), est remplacé par Chen Shaoyu (Tch’en Chao-yu).

juillet-septembre :

troisième campagne d’anéantissement.

septembre :

« coup de Moukden » et invasion du Nord-Est par les Japonais.

novembre :

Ier Congrès des soviets chinois à Ruijin (Jouei-kin), au Jiangxi (Kiang-si). Mao est élu président de la République soviétique chinoise.

1932

janvier :

incidents sino-japonais à Shanghai (Chang-hai).

mars :

création du Mandchoukouo.

août :

Mao est démis de ses fonctions militaires et remplacé par Zhou Enlai (Tcheou Ngen-lai). Qin Bangxian (Ts’in Pang-hien) devient secrétaire général du P. C. C.

1933

avril :

quatrième campagne d’anéantissement.

octobre :

cinquième campagne d’anéantissement.

novembre :

création de l’éphémère « gouvernement du Fujian (Fou-kien) », qui s’oppose à Jiang (Tsiang) et s’allie au P. C. C.

1934

janvier :

IIe Congrès des soviets chinois à Ruijin (Jouei-kin). Zhang Wentian (Tchang Wen-t’ien) devient secrétaire général du P. C. C.

octobre :

début de la « Longue Marche ».

10 novembre :

les nationalistes occupent Ruijin (Jouei-kin).

1935

janvier :

conférence de Zunyi (Tsouen-yi) au Guizhou (Kouei-tcheou). Mao rétabli comme chef du P. C. C.

juillet-août :

conférence de Maoergai (Mao-eul-kai) dans le nord du Sichuan (Sseu-tch’ouan). Une partie des troupes restent au Sichuan (Sseu-tch’ouan), les autres, sous la direction de Mao, s’engagent vers le Nord-Ouest.

novembre :

la Longue Marche rejoint les bases de guérilla de Gao Gang (Kao Kang) dans le nord du Shănxi (Chen-si).