Grande Encyclopédie Larousse 1971-1976Éd. 1971-1976
B

bière (suite)

société industrielle de brasserie américaine. La plus importante du monde, elle a son siège social à Milwaukee (Wisconsin). Son titre actuel date de 1919. Il était auparavant : Anover Brewing Association, société fondée en 1852. En sus d’usines réparties sur le territoire américain, éventuellement sous la forme de filiales, Anover Bush Incorporation a sensiblement augmenté son prestige aux yeux du public en achetant des clubs de base-ball : le Saint Louis National League et le Bush Stadium. Ses intérêts sportifs, dans un dessein publicitaire, se sont étendus jusqu’à Houston, dans le Texas. Elle vend également des sirops, des boissons gazeuses et tous les produits de malterie.


Bass Charrington Limited,

entreprise de brasserie britannique. Elle a été créée en 1967, par la fusion de Bass Mitchells and Butler Limited et de Charrington United Breweries Limited, qui avaient elles-mêmes progressivement absorbé un grand nombre de brasseries locales, souvent fort anciennes. C’est ainsi que la société Charrington United Breweries Limited avait succédé à une affaire de famille : Charrington and Company Limited, qui exploitait depuis 1757 non seulement des brasseries, mais une chaîne d’hôtels, d’auberges et de « pubs ». À l’heure actuelle, Bass Charrington Limited possède des usines dans toutes les régions de la Grande-Bretagne, ainsi qu’en Irlande. Une société holding spécialisée gère les filiales à l’étranger et l’activité exportatrice de la maison mère. En 1969, Bass Charrington Limited a mis en vente dans le public, par le canal du marché financier, les actions représentatives de son importante participation au capital de Canadian Breweries, une des grandes brasseries mondiales, installée au Canada.


Dortmunder Union Brauerei,

entreprise de brasserie allemande. Créée en 1873, à la suite de l’absorption d’un grand nombre de petites brasseries dont les réseaux de vente étaient le plus souvent très locaux, elle a son siège social à Dortmund. Comme beaucoup de brasseries allemandes, elle détient des participations dans plusieurs salles de concert, de théâtre ou de cinéma, où l’usage est de prendre des repas à sa place, ainsi que dans des hôtels et dans de nombreuses « brasseries » de consommation au détail. Elle est également propriétaire de la marque d’eau minérale Appolinaris, fort vendue, non seulement en Europe centrale, mais également en Grande-Bretagne, par le canal de la société Appolinaris Overseas Limited, à Londres.


Heineken-Amstel,

entreprise de brasserie néerlandaise. Elle est née de l’absorption, en novembre 1968, de la Société de brasserie Amstel (Amstel Brouwerij) par la Société de brasserie Heineken (Heineken’s Bierbrouwerij Maatschappij). La brasserie Amstel, dont le siège social est à Amsterdam, avait été créée en 1873. Au moment de sa fusion avec Heineken, elle disposait de filiales dans les territoires néerlandais d’Amérique du Sud (Surinam et Curaçao), à Beyrouth, en Grèce, en Belgique, au Porto Rico, en Iraq et à Johannesburg. Ses accords avec Heineken prirent d’abord, en 1963, une forme essentiellement technique par l’utilisation, en particulier, des mêmes ordinateurs. De son côté, la brasserie Heineken, fondée en 1873, possédait des filiales en Belgique, à Milan, en Sierra Leone, au Ghāna, en Nigeria, à Singapour, à Burgos, à Johannesburg, ainsi que dans la zone franc d’outre-mer, à Fort-de-France (Martinique) et à Moundou (république du Tchad).


Jos Schlitz Brewing Co.,

brasserie américaine. Seconde brasserie des États-Unis, elle doit sa prospérité au grand incendie qui ravagea Chicago en 1871. Privés d’eau et de toutes boissons, les habitants de la grande cité furent reconnaissants de l’esprit d’entreprise d’un petit brasseur établi sur l’autre rive du lac Michigan, à Milwaukee, qui transporta ses produits, grâce à un bateau à aubes, mais sous l’étiquette de la Brasserie Auguste Krug, elle-même fondée en 1850. En 1874, son président, Jos Schlitz, lui donna son nom actuel, fort répandu, grâce à des « trouvailles » publicitaires. En 1969, Jos Schlitz Brewing Co. s’est associée avec une très importante société américaine de vente de boîtes métalliques : Continental Canning Company. À l’heure actuelle, elle se développe en Europe, spécialement en Espagne.


Kirin Breweries,

entreprise de brasserie nippone. Créée entre les deux guerres, elle fait partie du groupe de la famille Mitsubishi. Elle est une des rares brasseries japonaises à posséder une certaine ancienneté. Sa croissance fut extrêmement rapide à partir de 1945, quand le goût de la bière se répandit dans tout le Japon, pour satisfaire non seulement les besoins des troupes américaines d’occupation, mais aussi ceux de la population civile.


Sapporo Breweries,

société de brasserie nippone. Créée après la cessation des hostilités en 1945, elle a tout de suite acquis un équipement très important qui en fait aujourd’hui la première des brasseries non américaines dans le monde. Son siège social est installé à Tōkyō et elle se préoccupe de développer des filiales dans tout le Sud-Ouest asiatique.


Société européenne de brasseries,

société de brasserie française. Devenue la plus importante du Marché commun, elle est issue de la fusion, en 1965, des deux premières affaires françaises de brasserie : les Grandes Brasseries et Malteries de Champigneulles et les Brasseries de la Meuse. Depuis 1947, les Brasseries de Champigneulles avaient suivi une vigoureuse politique d’absorption de brasseries moins importantes, réparties sur tout le territoire. En 1969, les Brasseries de Kronenbourg firent partie du groupe de la Société européenne de brasseries. Depuis 1970, cette société se trouve fortement épaulée par son appartenance au groupe de verreries Boussois-Souchon-Neuvesel, permettant ainsi d’intégrer à la fois la production et la commercialisation de boissons fort diverses, en plus des bières. Au sein du conseil d’administration de la Société européenne de brasseries figurent des représentants des Brasseries de la Comète et des Brasseries Heineken néerlandaises. En 1968, la Société européenne de brasseries a contribué à la création d’un groupement d’intérêt économique, la Caisse France-Plastic, en vue de substituer au parc actuel de caisses en bois des casiers en matière plastique. La distribution et la commercialisation des bières et boissons gazeuses du groupe se font par la Société européenne de boissons.


Tuborg-Carlsberg A S,